Philippe Lemoine, né en 1970, joue du saxophone ténor. 

Basé à Berlin et à Marseille, il est actif dans les domaines du Jazz Contemporain et la Musique Improvisée depuis le début des années 1990. 


Explorateur déterminé des capacités expressives de son saxophone, il développe ses propres langages, avec un vocabulaire étendu de nuances, hauteurs, densités et vitesses repoussant les limites acoustiques de l'instrument. 


Dans les contextes d'improvisations abstraites, (Ensembles Squid Lux, Via Lucis  Trio, Le Grand 8, duos avec Simon Rose -saxophone baryton-, avec Yorgos Dimitriadis -Batterie-, avec Wolfgang Seidel -synthétiseurs-, avec Klaus Kürvers - contrebasse) il utilise le saxophone comme un générateur de fréquences sonores, une mécanique de métal et de bois pour jouer avec l'air et l'eau, dans un univers sonore proche de l'électro-acoustique. 


Dans le contexte du jazz contemporain (quartets -ION, Philadelphie), il met sa maîtrise du son du saxophone et sa force de proposition au service du son d’ensemble de l’orchestre. Son phrasé particulier, tortueux et atonal, parcourt une tessiture de presque 4 octaves, et inclut les techniques étendues des sons multiples, de la respiration circulaire, et du mélange de la voix au son du saxophone.


Avec le récent répertoire « Melodramatic french songs » du trio "Le Maigre feu de La nonne en Hiver", Philippe Lemoine met son éloquence au service de mélodies émouvantes du répertoire désormais classique de la chanson française. L’intensité de son jeu s’inspire au plus près de l’expressivité de leurs interprètes, et se développe dans le soin et la rigueur apportés au son exact de chaque note.


En solo, Philippe Lemoine déroule et exploite tous les aspects de sa personnalité dans une narration explicite et personnelle, exigeante et généreuse.


Philippe Lemoine a dirigé le septet ‘Kassalit’ avec lequel il a remporté les premiers prix d’orchestre et de composition au concours international de jazz à la Défense en 1997. De 2002 à 2005, il était soliste à l’Orchestre National de Jazz sous la direction de Claude Barthélemy. Il a également participé aux collectifs «Circum Grand Orchestra» à Lille et «à Plusieurs» à Argenteuil, et dirigé et composé pour le quartet «Le Talent de La Colère».

concerts            records            photos

Philippe Lemoine, born 1970, is a french tenor saxophone player, based in Berlin (Germany) and Marseille (France). He is active in Contemporary Jazz and Improvised Music since the early 90’s.


He is exploring the expressive capacities of his saxophone, developing his own languages, with a wide vocabulary of dynamics, pitches, densities and speeds, pushing the acoustic limits of the instrument.


In abstract improvisation contexts (Ensembles Squid Lux, Via Lucis  Trio, Le Grand 8, duos with Simon Rose -baritone saxophone-, with Yorgos Dimitriadis -Drums-, with Wolfgang Seidel -synthesizers-, with avec Klaus Kürvers -doublebasse-), he use the saxophone as a generator of frequencies, a mechanism made of wood and metal to play with air and water, in a sound universe close to the  electro-acoustic music.


In Contemporary Jazz contexts (Quartets -ION, Philadelphie), he uses his mastery of saxophone’s sound and his proactive force to serve the sound of the ensemble. His fresh, winding and atonal phrasing, browses an almost four octaves range, included extended techniques like multiphonics, circular breathing, and voice/sound mixing.


With the program " Mélodramatic French Songs" by the trio "Le Maigre feu de La nonne en Hiver", Philippe Lemoine plays like a singer, phrasing with care in order to stand as close as possible to a human voice singing words, looking for the exact intention of each note.


As a soloist, Philippe Lemoine uses all those aspects of his strong personality, in a expressive, generous and challenging narrrative.


He was the leader of septet ‘Kassalit,’ which was awarded ‘best band’ and ‘best composition’ at La Défense Jazz Contest in 1997. From 2002 to 2005 he performed and toured internationally with the Orchestre National de Jazz under the direction of Claude Barthelemy. Playing a role in the underground arts scene in Europe, Lemoine has also been involved with numerous other collectives and collaborative bands in his home country, such as Circum Grand Orchestra, in Lille or “à plusieurs” in Argenteuil, and leaded and composed for his own quartet «Le Talent de La Colère».